Ceci est un article publié au sein du journal Particule, #2.

Le Forum social local

Un Porto Alegre rennais

En réaction au forum économique de Davos, le Forum Social Mondial de Porto Alegre (Brésil) a réuni des associations, des syndicats et des organisations non gouvernementales du monde entier pour proposer des modes de fonctionnement économiques et politiques alternatifs au néo-libéralisme. Le Forum Social Local a été organisé par les jeunes écolos alternatifs et solidaires de Chiche ! Rennes et a réuni cent cinquante personnes sur les trois jours, autour des mêmes objectifs que le forum brésilien. Plusieurs membres de la Tondeuse à Roazhon ont participé à l’organisation de ce Forum.

Ce qui se décide dans les cercles fermés de l'Organisation Mondiale du Commerce, du Fonds Monétaire International, du Forum économique de Davos et ailleurs, a vocation à changer notre quotidien et à construire notre avenir. Pourquoi devrions-nous accepter d'en être continuellement écartés ?

C'est un peu l'idée de ce Forum qui a eu lieu les 25, 26 et 27 janvier à la Maison Internationale de Rennes et qui a donné les moyens à tout un chacun de se sentir légitime à répondre aux questions habituellement abandonnées aux « experts ». Pour cela, les deux soirées de débat « avec jeudi la projection de documentaires sur le FMI et la place des femmes dans l'économie mondiale, et vendredi un conférencier du Centre de Recherche et d'Information pour le Développement (CRID) » ont débroussaillé l'opacité des mécanismes et des enjeux de la mondialisation et ont ainsi préparé la journée du samedi.

Les ateliers de réflexion collective qui ont eu lieu le samedi, étaient orientés vers la production de propositions et se sont attaqué à des questions comme la finalité de la production de richesse, l'élimination de la domination dans les échanges Nord-Sud, une consommation écologiquement soutenable, la participation des citoyens aux prises de décision, les moyens de lutte contre la mondialisation et la notion d'alternative1) …

La démarche était d'autant plus originale qu'elle a associé au programme beaucoup d'organisations (le CRIDEV2), ATTAC3), la Confédération Paysanne, ASPAARI4), l'Archipel5), le Mouvement pour une Alternative Non-violente) et qu'elle a réuni des participants d'horizons très variés : des étudiants et des retraités, des ouvriers et des paysans, des militants associatifs ou politiques et des personnes sans engagement collectif, des personnes originaires du Nord et du Sud (Bolivie, Pérou, Congo), un prêtre et un ex-maoïste …

Deux constats ont été formulés à plusieurs reprises durant cette journée : la pression à tous les niveaux de l'idéologie néo-libérale qui influence tous les décideurs et s'introduit dans l'éducation, et la prise de conscience du fait que nos actes locaux quotidiens ont aujourd'hui des répercussions mondiales.

À la fin de la journée, les citoyens réunis lors du Forum Social ont exprimé leur volonté de continuer ensemble la réflexion et l'action. Ils se sont donné rendez-vous pour la préparation du Festival des Résistances et des Alternatives, qui se déroulera du 3 au 18 mars, et qui répond peut-être à leur vœu : « à Rennes, il faudrait créer un véritable réseau citoyen dépassant les querelles de chapelle (entre les différents groupes militants) pour renforcer les mobilisations mondiales »6).

Amonah Achi

1) cf. l'article « C'est quoi une alternative ? »
2) Centre Rennais d'Information pour le Développement et la solidarité entre les peuples.
3) Association pour la Taxation des Transactions Financières et pour l'Aide aux Citoyens.
4) Association de Soutien aux Projets et Activités Agricoles Rurales Innovantes.
5) Boutique d'économie solidaire.
6) citation tirée du communiqué final du Forum
particule/archives/2/le_forum_social_local.txt · Dernière modification: 2008/10/17 00:07 par arnaud
Recent changes RSS feed Driven by DokuWiki